Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : VESPANNIE
  • VESPANNIE
  • : Bonjour ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite... Ce blog est fait pour partager avec vous mes passions pour les loisirs créatifs (broderie, scrap, pergamano, peinture...) mais aussi pour les balades à Vespa dans notre beau département du Tarn&Garonne... J'y parle aussi de mes lectures... Son nom sonne comme le nom d'un pays du nouveau monde : celui de la retraite et ses menus plaisirs. Merci de me laisser une petite trace de votre passage grâce aux commentaires !
  • Contact

Où me trouver...

 

l'annuaire des piquées du fil


Pour me contacter

boitelettrepetite.gif
Cliquez sur l'image
pour m'envoyer
un email

Mes U.F.O. (ouvrages inachevés)

 

- Châteaux en Espagne S.A.L. de Papillons créations

 

15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 22:16

Nous venons de rentrer des Landes... après quelques jours de repos bien mérités !

Le temps n'était pas vraiment de la partie et nous n'avons pas mis un pied à la plage... Non simplement un petit tour dans les rues de Bayonne...



Vue de la Cathédrale depuis une rue piétonne...


La magnifique façade d'une maison proche du marché couvert...

Nous nous sommes également rendus à Dax, ville que nous connaissons bien car nous y avons habité quelques années.  Le volet baissé au-dessus de l'auvent bleu... c'était là, notre premier appartement au 19 bis rue de la Fontaine Chaude, d'ailleurs on l'aperçoit la Fontaine Chaude malgré la barricade qui a été dressée pour la protéger, le temps des fêtes. Pas question de la laisser libre d'accès pendant cette période d'euphorie, l'eau qui coule est tout de même à 60 degrés !


C'étaient les fêtes...

La tenue rouge et blanche s'impose !


Vers 18h, gros mouvement de foule vers les arènes : une corrida va commencer...

Tandis que dans le parc, les tournois de quilles de six se poursuivent...

Contrairement à ce que s'imaginent ceux qui ne connaissent pas les règles, le but n'est pas de faire tomber toutes les quilles, mais au contraire d'en laisser toujours une debout !
En fait avec 7 boulons, il faut faire une maximum de jeux ; un jeu consiste à faire tomber 5 quilles sur les six.
Quilles de six et quilles de neuf ont été remises au goût du jour dans la région daquoise.


Lundi, nous sommes allés à St Sever, voir l'exposition artisanale : les Ateliers de l'Aiguillerie.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé le stand de boutis provençal présenté par Maryvonne Rolland et le stand de mohair présenté par Anita Chazel (du Tarn et Garonne !), vous vous doutez pourquoi ! Je pense que dès que j'aurais trouvé le modèle qui me conviendra j'irai jusqu'à Ginals lui rendre une petite visite et lui acheter quelques pelotes de fil à tricoter (mohair+soie) si doux et agréable au toucher.
DH s'est beaucoup intéressé à la présentation des étapes de reliure d'ouvrages anciens ou précieux et à la fabrication d'objets en verre.

De nombreux métiers d'art étaient présentés : ébéniste, tapissier, sculpteur, horloger, céramiste, verrier, émailleur, potier, tisserant, maroquinier, sabotier, vannier, canneur, pailleur, coutelier, peintre, ... Tous les stands étaient intéressants.
Cette manifestation est organisée tous les ans à la même période, depuis 1975 et si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à aller leur rendre visite ! Vous ne le regretterez pas !

Puis le soir, nous sommes revenus sur Capbreton, nous promener le long du port et de son canal d'accès.


Nous sommes toujours aussi stupéfaits de voir à quel point en une trentaine d'années, l'aspect du littoral s'est modifié. Il n'y a pratiquement plus de plage en face du Casino ;  depuis que la digue, de l'autre côté du canal a été prolongée, l'océan a creusé du côté de l'Estacade et probablement déplacé tout le sable qui la constituait.
Le ciel était très menaçant. Mais il n'a pas plu, ce n'est que le lendemain... et cela ne nous a pas gêné car nous partions...

Repost 0
Published by Annie F. - dans vespannie
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 10:02

Je viens de lire :

Bien que je sois quasiment à la retraite, le sujet continue de m'intéresser...
L'école a tellement évolué ces dernières années ! J'avais lu dans le magazine Prima, une présentation de cet ouvrage, avec le pour et le contre et cela m'a vraiment donné envie de le lire...

L'auteur y critique entre autre les 80 % de réussite au bac, idée démagogique qui laisse tout autant de jeunes sur la touche que du temps où le taux de réussite était de 20 % !

Je vous en livre quelques extraits qui vous donneront peut-être l'envie de le lire... 
- "On forme ainsi des générations de frustrés qui  revendiqueront leur formation Bac+3, tout en se voyant proposer des emplois subalternes."
- Cela fait presque 30 ans qu'il n'est plus question d'apprendre quoi que ce soit aux élèves -rien, en tout cas qu'ils n'aient sollicité. Toutes les instructions officielles, particulièrement en primaire, vont dans ce sens. L'apprentissage doit venir du désir d'apprendre -lequel est, on ne s'en doutait pas, spontané."
-"L'élève est en droit d'exiger un savoir. Et l'enseignant a le devoir de l'instruire. L'élève doit être pris au sérieux : il est là pour travailler. L'enseignant a le devoir de le faire trimer: il n'est pas là pour faire garderie - ni pour animer des débats, ou encadrer des travaux personnels pompés sur Internet."
- "L'élève n'est pas en classe pour s'exprimer. Il est là pour écouter, apprendre."

- "Je compris ainsi, dès le début des années 80, que l'école était la gare de tri des héritiers -les nantis d'un côté, les déshérités de l'autre. La promotion au mérite s'estompait déjà. Elle a presque aujourd'hui disparu, même à haut niveau..."
- "L'école lieu de vie, lieu d'envie, lieu de désir ? L'école fabrique désormais  à flux tendu des anabolisés de la pensée, gavés aux "activités", aux animations et aux sorties diverses, constamment stimulés à se disperser dans l'éphémère."
- "On n'apprend pas sans blessures-sa viedurant. La fragilité constitutive dont finissent par hériter la plupart des élèves, parce qu'ils ont été éduqués dans du coton, fait forcément l'affaire de ceux qui les exploiteront. Les remontrances des maîtres, les moqueries des camarades, le tête à tête avec les difficultés, fortifient le système immunitaire de l'intellect."

Il y critique également la création du collège unique, la supression de l'apprentissage précoce et la création de multiples filières préprofessionnelles, la réduction des connaissances littéraires et culturelles et explique comment notre système éducatif, tant envié par les autres pays, il y a quelques décennies se classe maintenant en queue de peloton des pays européens.
Voilà, j'espère vous avoir donné l'envie de le lire...

Repost 0
Published by Annie F. - dans LECTURES
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 14:03

 

Ca y est ; je me suis lancée...
J'ai mis beaucoup de temps à me décider à créer mon propre blog... Mais je me suis dit : "Après tout, pourquoi pas ?"

A la retraite très prochainement, j'espère avoir le temps de le faire vivre régulièrement, afin de partager avec mes visiteurs, mon goût pour les activités de loisirs créatifs.
Pourquoi ce nom Vespannie ?
D'abord parce que je m'appelle Annie et ensuite parce que mon cher petit mari vient de m'offrir un super cadeau d'anniversaire : un Vespa LX125. Je me régale chaque jour un peu plus à circuler sur les routes du Tarn et Garonne avec...

J'ai découvert, il y a peu, que Vespa est le nom d'une grosse guêpe ou frelon... Cela a certainement un rapport avec le bruit que fait le moteur !
Seule ombre au tableau, ce sont les guêpes (les vraies !) qui croisent ma route. Cela fait déjà deux fois que je me fais piquer... et ne dit-on pas "jamais deux sans trois !" Grrr !

Quand je ne suis pas sur mon scooter, je brode au point de croix, je fais du parchemin Pergamano et parfois d'autres activités manuelles car j'ai toujours aimé ça.
J'ai terminé avant la fin des classes, un coussin pour le départ à la retraite d'une de mes collègues, d'après une grille gratuite de l'Atelier de Circé :

Et pour remercier chacune de mes collègues pour leur soutien pendant les moments difficiles, je leur ai réalisé à chacune d'entre elles une carte en Parchemin Pergamano :

Et pour celle qui va prendre ma suite à la Direction de l'Ecole, une autre carte, un peu plus travaillée ...


Voilà pour mon premier article, qui je l'espère, vous permettra de faire un peu ma connaissance...



 

 

 

Repost 0
Published by Annie F. - dans A VESPA
commenter cet article