Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : VESPANNIE
  • VESPANNIE
  • : Bonjour ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite... Ce blog est fait pour partager avec vous mes passions pour les loisirs créatifs (broderie, scrap, pergamano, peinture...) mais aussi pour les balades à Vespa dans notre beau département du Tarn&Garonne... J'y parle aussi de mes lectures... Son nom sonne comme le nom d'un pays du nouveau monde : celui de la retraite et ses menus plaisirs. Merci de me laisser une petite trace de votre passage grâce aux commentaires !
  • Contact

Où me trouver...

 

l'annuaire des piquées du fil


Pour me contacter

boitelettrepetite.gif
Cliquez sur l'image
pour m'envoyer
un email

Mes U.F.O. (ouvrages inachevés)

 

- Châteaux en Espagne S.A.L. de Papillons créations

 

29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 09:13

Ca faisait plusieurs années qu'à la même époque, on voyait s'étaler sur les panneaux publicitaires, une invitation à la fête du goût et des saveurs à la ferme du Ramier à Montauban...

20 ans que la famille Maraval organise cette rencontre !

Il fallait bien qu'on se décide un jour à nous y rendre ! (coucou Libeth et Gaby, nous avons été ravis de vous y retrouver)

Nous avons été stupéfaits d'y voir ce que nous y avons vu !

Tout d'abord un monde fou ! Un parking dans un champ immense, quasi saturé...

Et de nombreux exposants, très nombreux ! Une cinquantaine de producteurs ou artisans locaux, venus présenter leurs activités...

Personnellement, ce qui m'a beaucoup intéressée, c'est le stand des piégeurs du département, richement décoré d'animaux empaillés...

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Car pour ce qui est de l'élevage des vaches et la fabrication du fromage, je connaissais déjà... (Encore merci les voyages scolaires ! Mdr !)

Mais tout de même, je ne suis pas restée insensible au fait que les vaches vont librement se faire traire par le robot, lorsqu'elles en ressentent le besoin...

Fête du goût et des saveurs

Chaque vache est équipée d'une plaque électronique d'identification que le robot reconnait à son approche, ce qui lui permet d'adapter parfaitement la trayeuse à l'écartement des tétines sur le pis... C'est beau tout de même la technologie !

A l'arrière, un cadran indique la quantité de lait soutiré et la production quotidienne de chaque vache... Les vaches, toutes de race holstein, sont de très bonnes laitières.

Ensuite nous avons vu la fromagerie (de derrière une vitre) et visité la salle d'affinage où quelques 3000 tomes mâturent au frais...

Dans un hangar ont été exposés des outils anciens...

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Et là, incongru au milieu du reste...

... un solex !

Fête du goût et des saveurs

Toute mon adolescence qui me saute à la figure ! Mes balades à travers la ville de Mont de Marsan, l'époque du lycée, le démontage du moteur pour le décalaminer, mes premières... Pfiou ! Refermons vite la boite à souvenirs !

A l'extérieur aussi, de nombreux engins : charrues, faneuses, semoirs...

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

De nombreux jeux étaient proposés aux enfants, dont une "piscine" où barboter et des balades en calèche autour du plan d'eau...

Fête du goût et des saveurs

Des moutons avaient été débarrassés de leur lourde pelisse...

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Plus loin, un sculpteur à la tronçonneuse présentait ses chefs d'oeuvre :

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Un forgeron-ferronnier avait installé son matériel un peu plus loin, de même que des scieurs de long :

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Deux énormes boeufs attendaient patiemment, attachés derrière un véhicule...

Fête du goût et des saveurs

Ces bêtes sont absolument magnifiques !

Nous arrivions à proximité des vieux tracteurs... Une personne a installé devant nous un chauffeur à gaz, pour gazéifier le gasoil avant de faire démarrer l'engin... (et quel engin !)

Fête du goût et des saveurs
Fête du goût et des saveurs

Nous avons terminé notre visite par l'allée sur laquelle étaient installés divers producteurs locaux de fruits, de vins, de pain et diverses pâtisseries locales...

Une vraie fête du goût et des saveurs quoi !

Un grand merci à cette famille de nous ouvrir ses portes de la sorte.

Repost 0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 14:16

Pour la quatrième année, ma fille et moi avons renouvelé hier notre petite rencontre à scooter…

Reportée plusieurs fois pour cause de météo plus qu’incertaine, cette sortie s’est avérée une fois de plus, fort agréable !

Elle, venant de Castres et moi de Montauban, nous nous étions fixé notre lieu de rencontre à St Sulpice La Pointe, petite commune à peu près à mi-chemin entre nos deux lieux de résidence…

Après un pique-nique à St Lieux les Lavaur, sur un banc en face d’un joli lavoir (coucou Lavandine, j’ai bien pensé à toi !), nous sommes parties en quête de jolis pigeonniers, but de notre balade.

Notre rencontre "Vespa" annuelle

C’est sur la commune de Giroussens que nous nous sommes arrêtées pour photographier notre premier au lieu-dit « Vendoy », de type toulousain, au toit à double pentes opposées :

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Puis dans le village même de Giroussens, nous nous sommes arrêtées pour admirer la jolie échauguette qui surplombe la vallée de l’Agout.

Notre rencontre "Vespa" annuelle

De là, on distinguait bien la voie du chemin de fer touristique qui mène aux jardins des Martels et tout particulièrement le petit viaduc qui permet au train d’enjamber la rivière…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Nous avons pris la direction des « Jardins de Martels » (que je connais bien maintenant !). Nous avons cherché un pigeonnier situé sur ce lieu-dit… Impossible de le voir. Ce n’est qu’en repassant devant la maison de ce lieu-dit que nous avons aperçu la tour carrée attenante au logis et nous ne nous sommes même pas arrêtées pour le photographier…

Entre temps, une aimable personne à qui nous nous étions adressées pour lui demander si elles connaissait des pigeonniers dans le secteur, nous a guidé jusqu’à un autre que nous n’aurions probablement pas trouvé sans son aide, tant le créneau pour le voir depuis le domaine public est réduit…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

La photo prise de loin et au-dessus des maïs qui le cachent en grand partie, ne nous permet pas de distinguer s'il est de construction récente ou s'il a été rénové...

Ensuite, nous nous sommes rendues à Ambres (magnifique petit village perché sur une colline) afin de découvrir le plus haut pigeonnier du Tarn au lieu-dit « Montplaisir »… Mais il n'était pas à proximité du village. C'est en reprenant une petite route opposée que nous l'avons découvert. Non seulement il est très haut dans sa structure, mais il est placé en hauteur...

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Chaque arrêt était prétexte à nous débarasser de nos vestes et casques sous lesquels nous transpirions à grosses gouttes (mais c’est le prix d’une certaine sécurité en cas de chute !)

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Nous nous sommes laissées tenter par les belles prunes que nous offraient des branches débordant au-dessus du fossé… Un peu âpres et acides au début, elles étaient mûres à point pour être goûtées...

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Ensuite, c’est le pigeonnier de « Bariobasse » que nous avons tenté d’approcher pour l'admirer et le mettre dans la boite à images…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

De type toulousain à toit à double pentes opposées, il tire son originalité de ses deux belles lucarnes et de son bel escalier d'accès.

Hélàs, pas de route goudronnée pour l’atteindre… il nous a fallu nous contenter le le photographier, lui aussi, de loin… à partir d'un chemin empierré qui longe un champ... Mais ce fut une occasion de plus pour nous défaire de notre accoutrement et de nous désaltérer à l'ombre de grands arbres. Il faisait vraiment très chaud, mais nous l'avions choisi ainsi, car il valait mieux avoir chaud que se mouiller et en ce mois de juillet, on ne sait jamais trop quelle tournure va prendre un ciel couvert !...

Notre rencontre "Vespa" annuelle
Notre rencontre "Vespa" annuelle

Cette chaleur commençait à être pénible à supporter, mais nous avons repris une petite route pour poursuivre nos recherches... Arrivées au village de Montferrier, nous nous sommes arrêtées pour voir ce beau pigeonnier-tour au lieu-dit "La Faurié".

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Et un peu plus loin, sur la commune de St Gauzel, celui-ci, au lieu-dit "En Sauts", d'abord vu de dos puis de face :

Notre rencontre "Vespa" annuelle
Notre rencontre "Vespa" annuelle

Le temps passait vite... Une dernière petite virée vers le lieu-dit "Roucayrols" où nous avons pu admirer un "pied de mulet" énorme et très massif dont l'angle de prise de vue n'aurait rien donné, et nous nous sommes arrêtées une dernière fois à l'ombre de grands arbres pour nous désaltérer et discuter encore un peu avant de rejoindre Lavaur où il a fallu nous dire aurevoir et repartir chacune de notre côté...

Encore une bonne journée de balade-découverte entre mère et fille ! Merci ma Miss pour ces bons moments passés avec toi !

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:20

Aujourd'hui, presque tout le monde a entendu parler de Cordes sur ciel... grâce à l'émission de Stéphane Bern, car cette petite ville tarnaise a été élue village préféré des français. Mais ce n'est pas pour cette raison que nous avions décidé d'y aller en ce week-end du 14 juillet, d'autant que je connais déjà un peu les lieux (merci les voyages scolaires de fin d'année !)

Non, c'est parce que le comité du Grand Fauconnier organise chaque année depuis 1970, des fêtes médiévales... Nous nous y étions déjà rendus il y a une vingtaine d'années ou pas loin, mais ces fêtes ont pris une ampleur que nous étions loin d'imaginer !

Cordes se mérite car pour visiter le centre, il faut commencer par monter, monter, monter...

Pour participer à notre manière à la "Festoyance" notre repas fut pris sur place, au point le plus haut du village, la place de la Bride ! Pendant que nous le terminions, un attroupement s'est formé derrière nous et le spectacle des oiseaux commença...

Et comme il s'agit des fêtes du Grand Fauconnier, commencer par un faucon s'impose !

Les Festoyances Médiévales de Cordes

Le spectacle a continué avec une buse de Harris (oiseau dont nous avions déjà pu apprécier les performances au zoo de Plaisance du Touch), un Grand Duc, un pygargue (aigle pêcheur d'Amérique du Nord)...

Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes

De nombreux jeux avaient été mis à la disposition des visiteurs (adultes et enfants) sur la place, face à ce bel hôtel aux fenêtres en ogive...

Les Festoyances Médiévales de Cordes

De nombreux saltimbanques émerveillaient la foule de leurs pitreries, de leurs jongleries tel ce joueur de diabolo...

Les Festoyances Médiévales de Cordes

ou autre cracheur de feu...

Les Festoyances Médiévales de Cordes

De méchants Sarrasins déambulaient par les rues, juchés sur des monstres effrayants !...

Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes

Tandis que d'autres déplaçaient leurs machines de guerre, crachant du feu...

Pendant que nous déambulions à travers les rues, une énorme explosion retentit...

Un soldat venait d'amorcer un "bâton à feu", sorte de bombarde portative... Mon cher petit mari s'empressa d'aller regarder l'objet de plus près et poser quelques questions, tandis que moi, je visitai le stand d'herboristerie, de calligraphie-enluminure, de borcier (fabricant de bourses en cuir)... On ne se refait pas !

Et enfin, l'après-midi se clôtura par un défilé final très agréable à découvrir...

(désolée pour la qualité médiocre des photos, la batterie de mon apn m'a lâchée... et je l'ai remplacé par mon smartphone)

Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes

Ce fut l'occasion d'admirer les costumes médiévaux rivalisant de beauté très variés et représentatifs de la caste sociale ou de l'activité principale !

Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes

En fin de cortège les cavaliers...

"Attention à ne pas vous faire écraser les pieds ou prendre une ruade"... quelques chevaux étaient bien nerveux au milieu de toute cette foule...

Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes
Les Festoyances Médiévales de Cordes

Voilà, j'espère que le "spectacle" vous a plu... En tous les cas un grand merci au comité organisateur pour cette fête bien réussie !

Je vous montrerai plus tard quelques aperçus de la ville.

Repost 0
Published by Annie F.
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 18:58

Voici ce que j'ai trouvé ce matin sur ma "gratounette", restée posée sur le bord de l'évier !

Insolite et unique...

Je n'en reviens pas ! D'où ça peut sortir ??? Et une heure plus tard, il était tout sec tout flétri...

Non, non, pas de mauvaise pensée s'il vous plait !... Même si je ne suis pas une fanatique du ménage, c'est propre chez moi...

Repost 0
Published by Annie F.
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 10:03

L'an prochain, courant mars ou avril, notre club de brodeuses patcheuses organise son exposition trisannuelle. Et à chaque fois, nous réalisons des objets qui seront mis à la vente...

Cette année, Marie (NSP) nous a proposé de réaliser des petites pochettes brodées.

Voici ma participation :

Un peu de broderie pour changer...
Un peu de broderie pour changer...
Un peu de broderie pour changer...

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas brodé sur de la toile Aïda, mais finalement, cette toile se prête bien à ce genre de travail, ne trouvez-vous pas ?

Pour les doubler, nous avons utilisé la "technique magique"... En une seule couture machine, la doublure est posée ! Ne reste plus qu'à faire une petite couture invisible pour fermer le tout, et le tour est joué ! Merci Marie pour tous tes bons conseils et tes astuces !

Un peu de broderie pour changer...
Repost 0
Published by Annie F. - dans BRODERIE
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 09:12

Notre petite exposition locale est terminée ; je peux donc vous montrer le dernier tableau réalisé cette année...

Il s'agit d'une aquarelle représentant une branche fleurie de cognassier du Japon :

Un dernier tableau à vous montrer...

Désolée pour les reflets... avec le verre, difficile de les éviter.

Ma peinture est très éclectique...

Aucun sujet, aucune technique ne prédomine. Bien au contraire, j'aime adapter la technique au sujet représenté.

Bonne nouvelle ! Le nu de femme que je vous ai montré là (clic-clic) a été acheté et le produit de la vente revient à l'association "Espace et vie". J'en suis très contente ! Pourtant, je n'y croyais pas...

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 21:55

Il y a quelques jours Quilt&Patch organisait un petit jeu concours par l'intermédiaire de Facebook. J'ai participé et gagné le kit "porte-monnaie" offert.

Le voici :

Porte-monnaie à l'ancienne...
Porte-monnaie à l'ancienne...

J'adore ces tissus "Kaffe Facet" et même s'il n'est pas de la même couleur que celui qui était présenté, il me plait beaucoup et je me suis régalée à le réaliser !

Repost 0
Published by Annie F. - dans COUTURE
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 16:42

Ceux qui nous connaissent savent à quel point nous aimons partir à la découverte du petit patrimoine local... Nous profitons donc régulièrement des "journées du patrimoine de pays et des moulins" pour découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux édifices.

Après le moulin de Saillagol l'an dernier, ce fut celui de Boisse à Ste Alauzie (46) que nous sommes partis voir en ce dimanche 15 juin.

Ce magnifique moulin du XVII ème siècle a été déplacé pierre par pierre car sur son emplacement initial (au lieu-dit l'arbre del canou), la foudre lui tombait dessus régulièrement...

Nous sommes arrivés juste à l'heure pour profiter de sa mise au vent et de son habillage.

Mise au vent, car ce jour-là, le vent soufflait du Nord alors que le moulin était orienté au sud.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

A l'aide d'un cabestan, retenu par des piquets profondément ancrés dans le sol, les "meuniers" ont fait tourner la toiture pour le mettre face au vent.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014
Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014
Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Le cabestan est déplacé autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que la toiture soit en bonne position.

Ensuite, les "meuniers" habillent les ailes de toile de lin.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014
Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Selon la force du vent, toutes les ailes sont habillées ou pas. Parfois les toiles sont mises en pointe pour limiter la vitesse de rotation par fort vent.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Le temps de terminer l'habillage, la présidente de "l'Association des Amis des Moulins", nous a invités à la suivre à l'intérieur...

Dans la base du moulin, a été aménagée une "pièce à vivre" avec un lit pour le meunier, une cheminée pour cuisiner et un placard. L'aménagement est plutôt spartiate, rien d'inutile...

Il nous a fallu monter au deuxième étage pour découvrir le mécanisme...

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Le rouet (en chêne) comporte 44 dents et la lanterne (en buis) 7 trous. 44 n'est pas divisible par 7, afin que le début de la rotation ne se fasse pas toujours sur la même dent.

Le grain est placé dans une trémie et tombe plus ou moins rapidement sur la meule.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

La poudre produite entre la meule tournante et la meule gisante est évacuée par un conduit vers le blutoir au 1er étage dans lequel seront séparés la farine et le son.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

L'animateur nous a fait remarquer des blocs en bois scellés dans la pierre sur le pourtour du moulin, juste sous le toit...

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Ces blocs sont en quelque sorte des "silent blocs", matériaux plus souples destinés à amortir les vibrations causées par la rotation des ailes et effectivement, malgré les 1,10 m d'épaisseur du mur à la base, en s'appuyant le dos au mur, on sentait la vibration de ce dernier quand les ailes tournaient...

Puis, nous avons laissé place à un autre groupe, et nous sommes partis à quelques kilomètres de là pour visiter un deuxième moulin, à eau cette fois...

Le moulin de Lamothe situé à Cézac, appartenait au même propriétaire, les deux étant complémentaires : par manque de vent, on faisait fonctionner le moulin à eau et par manque d'eau on faisait tourner le moulin à vent...

Propriété privée, il ne peut se visiter que ce jour-là...

Le principe de fonctionnement est le même, mis à part que l'énergie qui le fait fonctionner n'est plus le vent, mais l'eau.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

L'eau fait tourner une roue à godets fixée sur un axe qui lui-même transmet la rotation à la meule (dans le coffre en bois sur la photo).

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

La mouture est ensuite récupérée dans un bac pour être tamisée.

Journée du patrimoine de pays et des moulins 2014

Voilà, encore une journée-découverte bien agréable !

Repost 0
Published by Annie F.
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 13:42

Les élèves de Chantal Boursiac dont je fais partie depuis 7 ans maintenant, exposent à Moissac...

Exposition de peinture à Moissac

Le vernissage a eu lieu vendredi soir.

Deux de mes tableaux sont exposés.

Le thème choisi pour ces deux dernières années était la condition féminine... Sans être particulièrement militante sur le sujet, je me suis sentie intéressée, concernée, par la réflexion préalable.

Depuis toute jeune, je me suis révoltée contre le fait d'être née "fille" car j'ai eu très vite conscience des différences de traitement d'avec les garçons ainsi que des possibilités qui s'offraient aux jeunes de sexe masculin... Un point en particulier : eux, pouvaient enfourcher une moto sans que cela ne choque personne ! Mais pour une fille, ça ne le faisait pas vraiment ! Très vite taxée du qualificatif "garçon manqué", de "dénaturée" !

L'éducation de la fille des années 50 consistait avant tout à devenir une bonne ménagère, une bonne cuisinière, une bonne épouse...

Ce chemin tout tracé, je l'ai suivi, tout en me garantissant l'indépendance matérielle par une vie professionnelle bien remplie... mais aussi tout en regrettant de ne pas pouvoir satisfaire cette envie d'enfourcher un bolide à deux roues... Entre la charge de famille et les responsabilités professionnelles, il fallait assurer !

Mais une fois les enfants "sortis d'affaire" et la retraite étant là, ceux qui me connaissent savent que grâce à mon petit mari chéri j'ai partiellement compensé ce regret, avec la Vespa Lx 125 qu'il m'a offerte !

Voilà tout ce que j'ai voulu représenter sur un premier tableau...

Tout en pensant, que dans d'autres pays, des femmes sont obligées d'avoir un chauffeur pour les conduire faire leurs achats (car elle n'ont même pas le droit de conduire une voiture) et que dans d'autres pays, les femmes doivent encore aller chercher leur eau à pieds ou aller vendre le fruit de leur travail à pieds, pendant que les hommes palabrent à l'ombre... En pensant à elles, je mesure encore plus la chance que j'ai de vivre en France, où, même si tout n'est pas encore sur un pied d'égalité entre hommes et femmes, les femmes disposent d'une liberté que d'autres à travers le monde, n'ont pas...

Et voilà ce que ça donne...

Exposition de peinture à Moissac

Réalisé à la peinture acrylique, il m'a demandé de nombreuses heures de travail, car c'est un peu comme si j'en avais fait trois...

Quelques "gros plans" :

Dans le fond de la scène centrale, les préceptes qui régissaient la vie des femmes de l'époque, sont laissés loin derrière celle qui roule, libre, sourire aux lèvres...

Exposition de peinture à Moissac

à gauche, des femmes voilées montent à l'arrière d'une voiture...

à droite, des femmes travaillent pendant que les hommes palabrent...

Exposition de peinture à Moissac
Exposition de peinture à Moissac

Quant au deuxième tableau, j'ai voulu représenter par ce nu très pudique, la femme tout simplement, forte et vulnérable à la fois...

Exposition de peinture à Moissac

Réalisé à la peinture acrylique sur un papier craft (collé ensuite sur un carton) il a été retravaillé au pastel.

Celui-ci fait partie des tableaux mis à la vente pour le profit de l'association "Espace et Vie" de Moissac, au profit des femmes en situations difficiles.

Voilà, il ne me reste plus qu'un autre tableau à vous montrer, mais ça, ce sera pour plus tard...

Repost 0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 09:38

La saison des cours de peinture pour 2013/2014 s'est achevé lundi (encore une année passée bien vite !) et je craignais bien de ne pas arriver à terminer mon dernier tableau (presque "de saison" à l'approche des vacances d'été). Pleine de bonne volonté, j'y suis arrivée et j'ai décidé de ne pas attendre notre prochaine exposition pour vous le montrer...

Mon dernier tableau de la saison

Chose plutôt rare chez moi, j'éprouve un sentiment de satisfaction, de plaisir à l'avoir réalisé... Je lui trouve une belle lumière...

Il fera partie des quelques tableaux qui seront exposés le jour de la fête des Arts dans notre petit village le 29 juin avec ceux que j'ai réalisés sur le thème "La femme sans condition".

Mon dernier tableau de la saison
Repost 0