Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : VESPANNIE
  • VESPANNIE
  • : Bonjour ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite... Ce blog est fait pour partager avec vous mes passions pour les loisirs créatifs (broderie, scrap, pergamano, peinture...) mais aussi pour les balades à Vespa dans notre beau département du Tarn&Garonne... J'y parle aussi de mes lectures... Son nom sonne comme le nom d'un pays du nouveau monde : celui de la retraite et ses menus plaisirs. Merci de me laisser une petite trace de votre passage grâce aux commentaires !
  • Contact

Où me trouver...

 

l'annuaire des piquées du fil


Pour me contacter

boitelettrepetite.gif
Cliquez sur l'image
pour m'envoyer
un email

Mes U.F.O. (ouvrages inachevés)

 

- Châteaux en Espagne S.A.L. de Papillons créations

 

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 14:16

Pour la quatrième année, ma fille et moi avons renouvelé hier notre petite rencontre à scooter…

Reportée plusieurs fois pour cause de météo plus qu’incertaine, cette sortie s’est avérée une fois de plus, fort agréable !

Elle, venant de Castres et moi de Montauban, nous nous étions fixé notre lieu de rencontre à St Sulpice La Pointe, petite commune à peu près à mi-chemin entre nos deux lieux de résidence…

Après un pique-nique à St Lieux les Lavaur, sur un banc en face d’un joli lavoir (coucou Lavandine, j’ai bien pensé à toi !), nous sommes parties en quête de jolis pigeonniers, but de notre balade.

Notre rencontre "Vespa" annuelle

C’est sur la commune de Giroussens que nous nous sommes arrêtées pour photographier notre premier au lieu-dit « Vendoy », de type toulousain, au toit à double pentes opposées :

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Puis dans le village même de Giroussens, nous nous sommes arrêtées pour admirer la jolie échauguette qui surplombe la vallée de l’Agout.

Notre rencontre "Vespa" annuelle

De là, on distinguait bien la voie du chemin de fer touristique qui mène aux jardins des Martels et tout particulièrement le petit viaduc qui permet au train d’enjamber la rivière…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Nous avons pris la direction des « Jardins de Martels » (que je connais bien maintenant !). Nous avons cherché un pigeonnier situé sur ce lieu-dit… Impossible de le voir. Ce n’est qu’en repassant devant la maison de ce lieu-dit que nous avons aperçu la tour carrée attenante au logis et nous ne nous sommes même pas arrêtées pour le photographier…

Entre temps, une aimable personne à qui nous nous étions adressées pour lui demander si elles connaissait des pigeonniers dans le secteur, nous a guidé jusqu’à un autre que nous n’aurions probablement pas trouvé sans son aide, tant le créneau pour le voir depuis le domaine public est réduit…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

La photo prise de loin et au-dessus des maïs qui le cachent en grand partie, ne nous permet pas de distinguer s'il est de construction récente ou s'il a été rénové...

Ensuite, nous nous sommes rendues à Ambres (magnifique petit village perché sur une colline) afin de découvrir le plus haut pigeonnier du Tarn au lieu-dit « Montplaisir »… Mais il n'était pas à proximité du village. C'est en reprenant une petite route opposée que nous l'avons découvert. Non seulement il est très haut dans sa structure, mais il est placé en hauteur...

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Chaque arrêt était prétexte à nous débarasser de nos vestes et casques sous lesquels nous transpirions à grosses gouttes (mais c’est le prix d’une certaine sécurité en cas de chute !)

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Nous nous sommes laissées tenter par les belles prunes que nous offraient des branches débordant au-dessus du fossé… Un peu âpres et acides au début, elles étaient mûres à point pour être goûtées...

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Ensuite, c’est le pigeonnier de « Bariobasse » que nous avons tenté d’approcher pour l'admirer et le mettre dans la boite à images…

Notre rencontre "Vespa" annuelle

De type toulousain à toit à double pentes opposées, il tire son originalité de ses deux belles lucarnes et de son bel escalier d'accès.

Hélàs, pas de route goudronnée pour l’atteindre… il nous a fallu nous contenter le le photographier, lui aussi, de loin… à partir d'un chemin empierré qui longe un champ... Mais ce fut une occasion de plus pour nous défaire de notre accoutrement et de nous désaltérer à l'ombre de grands arbres. Il faisait vraiment très chaud, mais nous l'avions choisi ainsi, car il valait mieux avoir chaud que se mouiller et en ce mois de juillet, on ne sait jamais trop quelle tournure va prendre un ciel couvert !...

Notre rencontre "Vespa" annuelle
Notre rencontre "Vespa" annuelle

Cette chaleur commençait à être pénible à supporter, mais nous avons repris une petite route pour poursuivre nos recherches... Arrivées au village de Montferrier, nous nous sommes arrêtées pour voir ce beau pigeonnier-tour au lieu-dit "La Faurié".

Notre rencontre "Vespa" annuelle

Et un peu plus loin, sur la commune de St Gauzel, celui-ci, au lieu-dit "En Sauts", d'abord vu de dos puis de face :

Notre rencontre "Vespa" annuelle
Notre rencontre "Vespa" annuelle

Le temps passait vite... Une dernière petite virée vers le lieu-dit "Roucayrols" où nous avons pu admirer un "pied de mulet" énorme et très massif dont l'angle de prise de vue n'aurait rien donné, et nous nous sommes arrêtées une dernière fois à l'ombre de grands arbres pour nous désaltérer et discuter encore un peu avant de rejoindre Lavaur où il a fallu nous dire aurevoir et repartir chacune de notre côté...

Encore une bonne journée de balade-découverte entre mère et fille ! Merci ma Miss pour ces bons moments passés avec toi !

Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 09:30

Trois fois que nous reportions cette nouvelle rencontre à Vespa...

La première fois par peur des températures trop élevées annoncées (34°, de quoi se mettre le cerveau au court-bouillon sous le casque ! Mdr !), et les deux autres en raison de la pluie...

Enfin, ce mercredi, nous avons pu nous organiser une journée bien sympatoche ! Le temps n'était pas des plus beaux et le parcours du matin jusqu'à Gaillac s'est avéré plutôt frais... Mais qu'importe l'esprit a pris le pas sur le physique, tout à la perspective de vivre ces moments partagés mère/fille !

Nous nous étions donné rv à 11h sur le parking de la salle des fêtes et de là direction Brens pour découvrir notre premier pigeonnier à "La Nauze"... Sa silhouette est bien connue de la plupart des amateurs, mais il mérite vraiment d'être vu de près et en vrai !

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Son fronton, de style barroque est unique en son genre !

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Un peu plus loin, à proximité d'une ancienne briquetterie, celui-ci est à l'abandon et a perdu son toit...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Nous sommes revenues dans le village de Brens à la recherche d'un autre chemin longeant le Tarn et nous nous sommes arrêtées sur la place du lavoir pour photographier la tour porte d'entrée, qui sert de pigeonnier :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Nous étions à proximité de la Mfr qui nous a accueillis si souvent pour nos formations et nos groupes de recherche... A l'époque, j'étais bien loin de m'imaginer que je reviendrais là à scooter pour mon plaisir ! Et je partageais avec ma fille un souvenir, celui de m'être particulièrement gelée dans ces locaux...

C'était juste une parenthèse !

Nous avons repris la route et cherché pendant un petit moment celui de la "Sauronne", mais arrivées devant la propriété du même nom, impossible de le voir au travers d'une végétation dense dans son parc clôturé.

C'est un peu plus loin, au lieu-dit "Bennac" que nous avons pu admirer celui-ci tout en briques foraines et sur arcades :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Un peu plus loin, un pigeonnier toulousain quasi impossible à voir derrière un portail...

Au loin, une structure en béton, gâche le paysage... Mais qu'est-ce donc ? Un barrage sur le Tarn avec usine hydro électrique... pas très esthétique au milieu de la verdure !

Ayant rejoint la D200, nous avons repris la direction de Brens et nous nous sommes arrêtées photographier un pied de mulet au lieu-dit "Beynac", pas en très bon état...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Mais l'air de rien, le temps passait et un grand creux dans l'estomac nous a rappelé qu'il était temps de nous trouver un endroit pour pique-niquer...

Et c'est au milieu des vignes gaillacoises que nous nous sommes installées...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Une fois le ventre plein, nous nous sommes dirigées vers Broze pour voir le beau pigeonnier de Biscarnenc, lui aussi sur arcades et tout de briques foraines...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Il est vraiment magnifique dans son écrin de verdure !

Ne trouvez-vous pas ?...

De loin, nous avons vu celui de Crozes sans nous arrêter pour le photographier... Et nous avons pris la direction de Cahuzac sur Vère... Petite halte pour photographier celui de Très Cantous :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

En voici un encore, pour le moins original !...

Après cela, nous avons traversé la D922,pour voir celui de "Mas del Sol" :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Et celui de "Moulis", apparemment bien occupé...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Toujours dans le même secteur, celui-ci qui semble de construction récente... (et peut-être plus décoratif que fonctionnel) :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Était-ce la fatigue qui commençait à se faire sentir ? Toujours est-il qu'après avoir voulu me garer dans l'entrée d'un champ légèrement en pente, j'ai senti que je perdais l'équilibre... Pour éviter de me retrouver dans le fossé tout proche et me faire écraser les jambes par mon engin, je sautais à côté et le laissais se coucher gentiment sur l'herbe... Encore désolée ma Miss si je t'ai fait peur ! Non, je n'étais pas tombée... Hihi ! J'avais beau essayer de le relever, je n'y arrivais pas...

Après coup et vu qu'il était placé plus haut que moi, je me suis bien demandée comment j'aurais fait pour relever les 115 kg de ma machine, si j'avais été toute seule...

Bon ça, c'était l'anecdote du jour... Mais faut pas que je me demande pourquoi j'ai mal au dos aujourd'hui !

Nous avons poursuivi nos recherches jusqu'à "Salettes" dans l'espoir de voir celui du château... sans rien pouvoir voir d'autre... Et pour cause ! En regardant la carte aujourd'hui, je me rends compte que nous ne sommes pas allées jusqu'au château puisque nous nous sommes arrêtées à la chapelle... Tant pis, ce sera pour une autre fois !

Arrivés à Cahuzac sur Vère, nous nous sommes arrêtées devant celui-ci, de type toulousain, au rond-point :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa
Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Ensuite, nous sommes allées au lieu-dit "La Peyre" pour admirer ce beau pigeonnier de type gaillacois (tour carrée à haute toiture) :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Accompagné de son petit frère tout rond (peut-être un moulin transformé en pigeonnier) :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Il nous restait à repartir jusqu'à "Planolles" pour voir celui-ci tout en pierre et probablement habité ou sur le point de l'être...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

L'heure avançait et nous voulions pousser jusqu'au Verdier... Nouveau passage dans Cahuzac où nous avons entrevu un pigeonnier sur arcades dans un état si pittoyable que nous n'avons pas jugé opportun de le mettre dans notre boite à images et nous avons pris la direction de Vieux, où nous nous sommes arrêtées pour admirer celui-là, au coeur du village...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Pendant que nous prenions nos photos, deux chatons faméliques se sont frottés à nos jambes, quémandant quelque attention ou quelque nourriture...

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Alors que nous regagnions nos machines, ils nous suivaient... Hé les gatounets, y'a pas de place pour vous dans nos top-cases ! Pffftt ! repartez vite chez vos maitres (enfin, si vous en avez !)

Nous sommes reparties ensuite vers Le Verdier pour voir le pigeonnier de "La Bourriette"

Le seul pigeonnier sur piliers de la journée !

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Nous avons fini la journée en nous amusant à nous prendre en photo sur nos machines à l'aide du retardateur, ce qui nous a valu quelques bons fous rires :

Nouvelle rencontre mère/fille à Vespa

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous sommes revenues sur Gaillac pour nous dire au-revoir et chacune est repartie de son côté...

Entre Gaillac et Montauban, la circulation était dense, et toute absorbée dans ma prudence, c'est presque sans me rendre compte du temps que je suis rentrée... La tête pleine des belles images de la journée et des bons moments passés avec ma fille. Merci ma Miss pour ces bons moments partagés !

Repost 0
Published by Annie F. - dans A VESPA
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 08:59

Ma fille et moi, attendions avec impatience d'arriver à concilier disponibilité, forme, météo, pour nous organiser une nouvelle rencontre estivale à Vespa.

La journée d'hier fut le moment propice pour nous fixer rendez-vous à St Sulpice La Pointe pour une nouvelle balade à la recherche de pigeonniers. (Comme ils ne sont pas dans le Tarn et Garonne, ils apparaîtront sur ce blog)

De St Sulpice, nous avons pris la direction de St Lieux les Lavaur, puis Giroussens et Briatexte. C'est à la sortie de Briatexte, en bordure de la route vers Graulhet, que nous nous sommes arrêtées pour photographier celui-ci :

"Concentration Vespa" 3ème année...

N'est-il pas magnifique ? La lumière, en cette fin de matinée, était plutôt favorable pour faire ressortir son élégance et la beauté de ses briques foraines.

Nous avons poursuivi notre route jusqu'à Graulhet. Nos estomacs commençaient à crier famine et nous nous sommes donc installées sur un banc pour manger, à l'ombre sur la place de la mairie.

"Concentration Vespa" 3ème année...

Nous avions pour compagnie, un couple de palombes dans les branches des platanes et trois messieurs qui tenaient conciliabules en langue étrangère, qui nous ont demandé d'être prudentes sur la route, lorsque nous sommes reparties...
"Bien sûr que nous sommes prudentes ! Bonne fin de journée messieurs !"

Et nous avons repris notre quête... quasiment dans la ville.
Bien qu'ayant tourné plusieurs fois dans le quartier de l'Hôpital, nous n'arrivions pas à trouver le pigeonnier d'En Gach. Sans doute se cache-t-il à l'intérieur d'un parc et nous n'avons pas su le voir ! Quand tout à coup, j'aperçus celui-ci de type castrais, loin derrière un grillage :

"Concentration Vespa" 3ème année...

Désolée, je lui ai coupé la tête... l'épi de faîtage, n'apparaît pas bien ! Bon pas grave.
Ensuite, nous avons cherché derrière la zone industrielle, les pigeonniers de Carivel et du Sirou. Malheureusement, nous sommes passées devant la propriété du nom de Carivel sans rien voir, mais nous nous sommes rattrappées en trouvant le beau pigeonnier-tour du Sirou :

"Concentration Vespa" 3ème année...

Nous avons traversé le Dadou pour voir celui de Lézignac, mais là encore : chou blanc !
Tout semble abandonné autour du château du même nom, l'herbe haute a envahi l'allée et bien que la grille soit entrouverte, aucun passage possible... Nous nous sommes contentées de photographier ce pied de mulet au lieu-dit "La Galinette", en assez piteux état et qu'une bonne rénovation pourrait transformer en gîte bien sympa !

"Concentration Vespa" 3ème année...

Après avoir retraversé le Dadou avec l'intention de trouver le pigeonnier de La Parracharié, nous sommes arrivées au lieu-dit "La Bousquètarié" où nous avons vu ces deux pieds de mulet dont l'un est habité :

"Concentration Vespa" 3ème année...
"Concentration Vespa" 3ème année...

Demi-tour pour essayer de rejoindre le lieu-dit recherché, et là, stupeur et déception, à La Parracharié, il ne reste plus que les 4 piliers ! Quel dommage, à moins de trouver quelque information dans de vieux documents, nous ne saurons pas à quoi il ressemblait...

"Concentration Vespa" 3ème année...

Le soleil commençait à taper fort sur nos têtes et sous nos vestes de "motardes", nos tee-shirts étaient plus que moites ! Bon, mais avec tout ça, nous n'avons toujours pas vu le plus beau des pigeonniers graulhetois ! Et si nous allions nous renseigner auprès de l'office de tourisme pour savoir où il se cache ?
Aussitôt dit, aussitôt fait ! Mais pas facile de trouver l'OT !

Munies d'un plan et de quelques explications complémentaires, nous n'allions pas tarder à découvrir cette petite merveille :

"Concentration Vespa" 3ème année...

Bon, et maintenant, que faisons-nous ?
Je ne me sentais plus le courage de pousser jusqu'à Lombers comme je le pensais au départ... J'allais me retrouver à plus de 100 km de chez moi et j'allais devoir faire seule le trajet de retour... Je viendrai une autre fois, visiter votre musée, Mr Michel Lucien.
"- Et si nous allions à St Paul Cap de Joux ? Il y a encore de beaux pigeonniers par là-bas ! Ca nous rapprocherait toutes les deux de nos points de retour...
- Ok ! Allez, on y va !"

Une route très sinueuse et très valonnée nous a amenées jusqu'à cette petite ville et nous avons pu aller voir de près le pigeonnier de type castrais qui se trouve à la sortie du village, au lieu-dit "Le Pont" (merci Miss pour ces précisisions) :

"Concentration Vespa" 3ème année...

Nous avions de plus en plus chaud et à chaque arrêt, il nous tardait d'enlever casque et veste !

"Concentration Vespa" 3ème année...

Et si nous allions boire un pot quelque part ?... De retour dans le centre, zut et zut, le seul bar de la ville est fermé ! Bon alors on fait quoi ? Et si nous allions jusqu'à Lavaur ? En avant !

Un peu avant d'arriver à Lavaur, nouvelle halte au lieu-dit "Les Riols" pour photographier un dernier pigeonnier :

"Concentration Vespa" 3ème année...

Surmonté de son clocheton d'ardoises, je le trouve bien beau lui aussi !

Nous nous sommes installées à la terrasse d'un café à Lavaur et après nous être rafraîchies un peu, nous avons dû nous dire au revoir et repartir chacune de notre côté.
Le ciel s'était couvert et un orage menaçait de se déclarer rapidement... J'espèrais bien pouvoir arriver chez moi avant que les nuages ne lâchent leurs averses ; mais non, je ne suis pas totalement passée au travers, j'ai essuyé quelques gouttes, mais ouf ! pas de quoi me faire ralentir ou m'arrêter !

Encore une bien belle balade à deux ! Merci ma Miss pour ces moments de pur bonheur partagé ! Merci la Vie de m'avoir fait naître à une époque où la femme n'est pas obligée de se tenir aux fourneaux et peut profiter des libertés actuelles et merci mon petit mari de me laisser partir ainsi sur mon scooter !

Repost 0
Published by Annie Fazentieux - dans A VESPA
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 11:04

Comme l'an dernier, une nouvelle rencontre à Vespa a eu lieu ce mercredi 22 août dans le Tarn entre ma fille et moi.

Mes fidèles lecteurs savent bien que "concentration" Vespa est un bien grand mot quand on se retrouve à deux !... Mais c'est une manière de présenter les choses, de dire que nous nous sommes retrouvées, mère et fille, l'une venant du Tarn et l'autre du Tarn et Garonne autour de deux passions communes : les balades à Vespa et la découverte du petit patrimoine local : les pigeonniers.

Ce fut encore une journée fort agréable ! Seule ombre au tableau, si je puis dire, un soleil écrasant,une chaleur torride ! Heureusement que nous avions prévu, l'une comme l'autre, suffisamment d'eau fraîche...

Nous nous étions donné RV à Gaillac et de là nous avons filé directement sur Labastide de Lévis.

Première découverte, un magnifique pigeonnier sur piliers, en contrebas de l'église :

DSC05926b.JPG

Puis, un peu plus loin, ce pied de mulet* au milieu des vignes :

DSC05932b.JPG

Et enfin, ce magnifique pigeonnier, au lieu-dit "Le Pradinas" :

LePradinas

monté sur 8 piliers, sa caisse en pierres est construite avec des contreforts en briques.

C'est avec le spectacle de ce magnifique édifice, que nous nous sommes installées pour pique-niquer, à l'ombre d'une haie.

Un-peu-de-moi-5181ba.jpg

Il ne faisait pas encore très chaud, car le ciel était partiellement couvert, mais ça n'allait pas durer...

Après notre pique-nique, nous sommes reparties direction Marssac sur tarn, dans l'intention de faire le plein et nous avons poussé jusqu'au Séquestre, zone commerciale d'Albi. Je ne me croyais pas aussi près de la ville d'Albi d'ailleurs et je n'aurais pas cru aussi facile d'y aller à scooter !

Puis nous sommes revenues sur nos pas pour prendre la D30, au sortir de Labastide de Lévis, en direction de La Soucarié. Au carrefour du lieu-dit "Les Bardets", nous nous sommes arrêtées pour photographier cet élégant pigeonnier rénové :

DSC05948b.JPG

Je dois dire que, nous étant garées devant une maison, nous avons fait l'attraction du jour !... Les habitants étaient très intrigués par nos deux machines...

DSC05965b.JPG

Dans le village de La Soucarié, ma Miss a demandé à une personne s'il nous était possible d'aller voir celui-ci de plus près...

DSC05952b.JPG

En voici un qui est bien occupé ! Au premier abord, on aurait pu croire que les pigeons posés sur la randière étaient des pigeons factices, tant ils se tenaient immobiles, sans doute écrasés de chaleur !... Mais à notre approche, ils se sont envolés, ne laissant aucun doute sur leur état de vivant.

Quand on regarde la photo, on n'a pas franchement idée de la dimension de l'édifice, mais ne vous y trompez-pas, je suis toute petite à côté...

Un-peu-de-moi 5191ba

Un peu plus loin encore, ce beau pigeonnier tour, dans la cour du "château" de La Soucarié :

DSC05954b.JPG

Là encore, ma Miss qui ose plus que moi, a demandé l'autorisation de rentrer dans la cour pour le prendre en photo de plus près, et la propriétaire des lieux nous a invités à avancer un peu plus loin, ce qui nous a permis de voir celui-ci émerger des feuillages ; il est aménagé en gîte :

DSC05957b.JPG

Puis de La Soucarié, nous avons pris la direction Fayssac. De loin, nous pouvions voir cet imposant pigeonnier tour :

DSC05960b.JPG

"- Oh, mais regarde, il y en a un autre derrière !" dis-je...

Et nous voilà reparties pour aller voir ça de plus près !

Effectivement, un très joli pigeonnier sur piliers se cachait juste derrière...

DSC05962b.JPG

Les deux ensemble :

DSC05964b.JPG

Quel spectacle magnifique, ne trouvez-vous pas ?

Avant de repartir, nous décidions de pénétrer dans le village, ce qui nous a permis de voir cet  imposant pigeonnier tour, dans une propriété qui semblait abandonnée (et dont je ferai bien mon affaire !) :

DSC05969b.JPG

De là, nous sommes partis à la recherche du lieu-dit "Bieuzac"... Il faut vous dire que ma Miss avait réfléchi au parcours à l'avance, ayant retenu le nom de quelques lieux où nous allions pouvoir nous régaler les yeux...

Encore un pigeonnier sur piliers, mais qui semble de construction récente. Regardez-bien, il y a 4 autres piliers derrière (certes recouverts de lierre). Il paraît qu'avant, il y en avait un autre à côté...

DSC05971b.JPG

Ensuite, nous décidions de nous rapprocher à nouveau de Labastide de Lévis. Nous nous sommes arrêtées près de la ferme de la "Gieussonié" pour photographier celui-ci, hélàs pas très visible derrière un hangar :

DSC05974b.JPG

Fait d'un mélange de pierres et de briques, il est monté sur arcades. Lui aussi, est encore habité par les pigeons.

Nous commencions à avoir vraiment très chaud et à chaque halte, nous sortions notre bouteille... d'eau ! Ca va de soi !

DSC05975ba.JPG

Enfin, juste avant de remonter au village, nous nous sommes arrêtées de nouveau pour ce pied de mulet* au lieu-dit "Matet" :

DSC05981b.JPG

et cet autre à peine un peu plus loin...

DSC05983b.JPG

Nous sommes allées nous garer sur la place de l'église et à proximité...

DSC05989b.JPG

Puis une petite balade à pieds dans le village, nous a permis de voir ce beau pied de mulet* :

DSC05993b.JPG

Et ce petit pigeonnier sur piliers, pas en très bon état...

DSC05997B.JPG

Voilà, la balade tirait à sa fin...

Nous sommes reparties prendre "un pot" à Gaillac au frais sur une terrasse... puis il a fallu nous quitter.

Chacune est repartie de son côté, le coeur un peu gros, mais heureuse de la journée que l'on venait de vivre.

Perso, je pense que ceux qui m'ont croisée, ont dû se poser des questions en me voyant sourire toute seule, toute au  plaisir de rouler sur mon deux-roues et au souvenir de cette bonne journée, comme j'en aimerais souvent !

Merci à toi, ma Miss, de partager ces deux passions !

J'espère que la balade vous a plu à vous aussi et merci à vous mes visiteurs pour vos gentils commentaires ! Et si comme nous, les pigeonniers vous plaisent, n'hésitez pas à visiter mon autre blog (clic-clic)

Vespannie     

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 14:33

Concentration est un bien grand mot, je vous l’accorde, puisque nous n’étions que deux ! Mais c’est un bon début !... avec beaucoup d’humour…

Ma miss et moi, nous nous étions de nouveau donné rendez-vous, à mi-chemin à peu près de la distance qui  nous sépare, afin de passer la journée ensemble sur nos Vespas, à la recherche de pigeonniers.

Au cours du trajet aller, c'est avec un peu de nostalgie que regardais dans mon rétroviseur, l’équipe accompagnatrice ne suivait pas et c’est donc toute seule que j’ai fait la soixantaine de kms jusqu’à notre point de rencontre…

Nous avons commencé par chercher the pigeonnier de St Sulpice qui se dresse à proximité de l’office de tourisme et nous avons découvert cette magnifique construction de briques roses, avec sa belle randière de carreaux vernissés…

DSC03339b.jpg

Son toit est vraiment très original, ne trouvez-vous pas ?...

DSC03339ba.jpg 

L’intérieur de ce pigeonnier a été transformé en musée dans sa partie basse et sa partie haute continue d’être occupée.

Nous nous sommes amusées à localiser les pigeonniers qui sont représentés sur le panneau à proximité et force a été  de constater que maintenant nous en connaissons un bon nombre !

DSC03342b.jpg 

Nous avons enfourché nos machines et nous sommes parties à la recherche d’un petit coin pour pique-niquer. Nous avons bien apprécié lorsqu’un passant nous a lancé : 

«- Ils sont bien beaux vos scooters ! 

-Merci, merci Msieur ! »

C’est vrai qu’ils en jettent quand ils sont ensemble !...

DSC03386b.jpg

Après notre pique-nique au bord de l’Agout à Lavaur, nous avons entrepris de suivre le parcours découverte trouvé sur internet le circuit des colombiers...

Nous avons commencé par aller voir celui du café du Pont St Roch, bien connu des amateurs de pigeonniers:

DSC03349b.jpg

C'est vrai que sa forme en échauguette est pour le moins originale ! Et il est toujours occupé...

Nous avons repris le circuit...  à l'envers !!!

En sortant de Lavaur par la D112, près d'une intersection se cache le pigeonnier de La Barthe :

DSC03352b

Vu par l'arrière...

DSC03354B.jpg

Le site semble abandonné, les constructions voisines quasiment en ruines... Il devait pourtant y avoir un bel ensemble !

DSC03356b.jpg


Nous sommes reparties en arrière pour prendre la D87 et voir le beau pigeonnier sur piliers  de Bonnafous.

DSC03358b.jpg

Hélas, nous nous contenterons de le voir depuis la route, car il est sur une propriété privée...

A nouveau, nous avons repris la D112, pour prendre sur la gauche une petite impasse qui nous a conduites jusqu'au pigeonnier de Borie...

DSC03360b.jpg

Quel dommage ce "décor" de tôles ondulées... Mais c'est sans doute destiné à empêcher d'y pénétrer et de dégrader les lieux...

Après avoir bu un peu d'eau fraîche (le soleil commençait à nous taper sérieusement sur le casque !...) nous sommes repartis par la D112, mais du pigeonnier "La Dame blanche" nous n'avons fait qu'apercevoir le toit, après avoir pris la direction de Massac Séran...

Arrivé au centre d'accueil Ste Anne à Massac Séran, nous nous sommes arrêtées pour photographier celui-ci :

DSC03362b.jpg

superbement bien rénové...

vu depuis la route (oups, petite erreur de réglage de l'autofocus) :

DSC03364b.jpg

 

Nous sommes passées devant celui de Cabrol sans prendre de cliché... Puis encore une fois, nous avons repris la D112 pour tourner à gauche, route de Flamarens et là dans un jardin, qui nous paraissait presque abandonné, un joli petit pigeonnier pied de mulet*

 DSC03366b.jpg 

Plus loin encore, sur la direction du LEPA, dans le parc du château de Flamarens, se dressent les ruines de ce qui a dû être un beau pigeonnier sur arcades... Encore un tombé en ruines !...

 DSC03367b.jpg

Toujours sur la route de Flamarens, le moulin de Carla (et oui !  ) :

DSC03373b.jpg 

dresse vers le ciel ses pigeonniers jumeaux aux belles lucarnes en chiens assis...

Nous commencions à vraiment cuire sous nos casques (et c'est peut-être aussi ce qui explique le mal de tête du lendemain ! mdr !) et à rechercher l'ombre pour nous arrêter et faire nos photos...

DIVERS-3018B.jpg

Encore plus loin, au lieu-dit Genblanc...

DSC03375b.jpg

un beau pigeonnier dont la toiture vient d'être refaite... Par contre, surprise : pas la moindre ouverture sur les deux murs d'angle que nous avons pu voir en le contournant.

Notre périple commençait à tirer vers la fin... Nous avons retraversé Lavaur pour prendre le pont et traverser l'Agoût afin de nous rapprocher du château de Travet (ancienne résidence des évêques de Castres). Dans le parc s'élève un autre pigeonnier, dont hélas nous ne verrons pas grand chose car il se cache sous un épais manteau de vigne-vierge et/ou lierre et que nous nous trouvions à contre-jour pour le mettre dans la boîte à photos...

DSC03377b.jpg

Nous décidions, avant de nous quitter, d'aller en voir un dernier, situé en centre ville à proximité de l'école qui porte le même nom : Les Clauzades...

DSC03384b.jpg

C'est là qu'il nous fallu nous dire aurevoir pour  repartir chacune de notre côté, le coeur un peu gros mais contentes d'avoir passé un bon moment ensemble à rouler sur nos Vespas et à photographier les beaux pigeonniers de Lavaur.

Les 76 km qui me séparaient de la maison, je ne les ai pas trop vus passer ; pourtant j'avais hâte de retrouver mon petit mari et de lui raconter notre journée "entre filles"...

Voilà, j'espère que la balade vous a plu à vous aussi ! L'été est bientôt fini et les sorties de ce genre vont se faire plus rares... Dommage... Sans doute vais-je plus souvent vous parler broderie dans les jours qui viennent ! A bientôt et merci pour vos gentils commentaires !

 scoot.jpg

 

 


Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 18:18

1559b905dc.jpg

Première fois que j'en entends parler... pourtant, c'est la 24ème édition ! Je m'étais bien promis que s'il faisait beau, je proposerais à mon petit mari d'y aller faire un tour et de préférence à Vespa !

Voilà c'est chose faite...

Que de belles voitures rassemblées en centre ville !

FeteAuto1.jpg

Les Renault étaient à l'honneur cette année : de la Juva à l'Alpine en passant par la mythique 4 cv ou encore la Frégate, la Dauphine, la R8 Gordini, l'Ondine...

FeteAuto4.jpg

Bon nombre de voitures de mon enfance ou de ma jeunesse étaient présentées... Et bien d'autres : des Ferrari, des Porshe, des WW...

des Morgan, des Lotus...

FeteAuto10.jpg

Ah et n'oublions pas les belles américaines !

FeteAuto2.jpg

 

Une Cadillac ...

FeteAuto13.jpg

 

Une Oldsmobile...

prise de face :

FeteAuto3.jpg

de l'arrière :

FeteAuto16.jpg

 Des Traction Citroën... 

FeteAuto11.jpg

J'ai eu plaisir à revoir une Panhard PL17 comme avaient mes parents... ou encore des Peugeot 203 comme celle de l'amie de ma grand-mère dans laquelle je montais parfois pour aller à l'église le dimanche...

Et puis, et puis.... des motos ! Plein de motos ! Des Harley, des Norton, des Honda, Yamaha des années 70... des choppers

FeteAuto5.jpg

FeteAuto8.jpg

FeteAuto17.jpg

 

Une BMW ressemblant fort à celle que pilotait mon père, du temps où je lui confectionnais au tricotin ses cordons de sifflet...

FeteAuto15.jpg

 

Un spécimen très particulier,avec sa remorque :

vu de l'arrière...

FeteAuto7.jpg

vu de face...

FeteAuto12

Ce ne doit pas être bien facile à conduire comme engin ! Et puis, il vaut mieux ne pas circuler sur terrain accidenté vu la hauteur du moteur au-dessus de la route !

 

Un peu à l'écart, une Terrot comme celle de mon père, sur laquelle m'est venu le goût pour les deux-roues motorisés, du temps où nous partions ensemble aux champignons au petit matin frais...

FeteAuto9.jpg

A part que celle-ci est une 125, alors que mon père avait une 90cc si je me souviens bien.

 

Et Et Et... au milieu de tout ça...

1 jolie Vespa !

FeteAuto6.jpg

J'ai d'ailleurs félicité son propriétaire pour la beauté de sa machine !

 

Encore une bien belle sortie pour qui aime les belles mécaniques !... Et puis, si tout va bien : demain, nouvelle concentration Vespa !...

A bientôt !

Repost 0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 22:47

Cela fait un moment que j'avais envie de participer à une concentration de Vespa pour une balade... Et comme, il n'existe pas de club Vespa dans notre coin, nous avons décidé ma fille et moi, de créer notre propre rassemblement ! Mdr !

C'est ainsi que nous nous sommes retrouvées à mi-chemin de la distance qui nous sépare pour  faire une petite balade à la confluence des Tarn, Tarn & Garonne et Haute-Garonne, à la recherche de pigeonniers…

concentration vespa 016b

 A Vespa bien sûr !

C’est donc lundi dernier, le 1er août, que nous nous étions donné rendez-vous à St Sulpice La Pointe dans le Tarn et de là, nous sommes allés jusqu'à St Lieux les Lavaur.  

A l'entrée du village un premier pigeonnier que j'avais déjà eu l'occasion d'admirer l'an dernier :

 14-11-2010-001B.jpg

Après un bon petit repas avec l'équipe d'encadrement (merci à mon petit mari et son frère !) nous sommes revenus à St Sulpice ; après avoir un peu tourné en périphérie, nous avons vu une première construction sur arcades,

    DSC03093b
puis, nous nous sommes arrêtés à proximité d’un pigeonnier dont la propriétaire nous a invités à le voir de plus près… En fait, elle nous a expliqué que c’était son mari, qui, pour lui faire plaisir, avait remonté la cabane de vigne qui était sur leur terrain pour la transformer en pigeonnier…

    DSC03094b

Ensuite, nous avons pris la route direction Rabastens, à travers laquelle, nous avons pas mal tourné...

017b.jpg 

Nous avons arrêté nos machines devant ce bel édifice sur arcades :

    DSC03096b

Après une petite pause à l'ombre (il faisait vraiment très chaud) nous avons filé par une petite route vers Saurs. Nous nous sommes tout d’abord arrêtés pour admirer ce pied de mulet* massif…

DSC03100b.jpg 

Ensuite, nous avons laissé nos machines à proximité du monument aux morts de Saurs
DSC03118b.jpg

pour aller admirer, dans le parc du château de Saurs, ce magnifique pigeonnier sur 8 piliers. Il est vraiment très original avec sa caisse posée sur arcades, elles-mêmes sur piliers ; et sa partie haute en forme de "pied de mulet"...

 DSC03107b.jpg

Un peu plus loin, cet autre lui fait concurrence sur le plan de la beauté et de l'élégance :
DSC03116b.jpg
Après nous être régalés les yeux, nous sommes repartis en direction de Gaillac pour aller nous rafraîchir...

Hélàs, il a fallu nous séparer et repartir chacune de notre côté... Au retour, je repassais dans ma tête chaque instant magique de cette rencontre et de cette balade, dont je me suis délectée de chaque instant !
Bon, à quand une  prochaine rencontre ? peut-être en plus grand nombre de participants ?...

Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 12:47

C'est par là : clic-clic

paques36

Repost 0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 23:32

C'est par là...

bonnejourn-e.gif

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 08:39

Je joue les prolongations !...

C'est par là.

Repost 0